Mandat privé

Projet | 2017
Réalisation | 2018 - 2019
Ingénieur civil | AIC ingénieurs conseils sa
Photos | Tonatiuh Ambrosetti, Samir Alaoui

Le projet est constitué de deux volumes simples de tailles différentes adossés l'un à l'autre. Le décalage entre les deux entités permet de contrôler l’intimité entre les deux villas.

Les deux volumes reprennent le langage des villas environnantes, tant au niveau de la forme que des matériaux utilisés. Seuls les décalages et les changements de dimensions des fenêtres les distinguent des maisons environnantes et révèlent la diversité des espaces intérieurs.

En contraste avec la simplicité et la taille modeste de chacune des deux maisons, l’intérieur offre des parcours riches faits de successions d’espaces de tailles et de hauteurs différentes.

Chaque espace jouit ainsi d’une atmosphère particulière. Le salon, en continuité avec la salle à manger, a une hauteur de 3 mètres et des baies vitrées qui font presque toute la hauteur de l’espace et qui contrebalancent la surface relativement modeste du séjour. L’angle vitré permet également au regard d’échapper vers le nord-ouest à travers le jardin et les maisons alentours.

Le choix d’un nombre limité de matériaux permet de mettre en valeur les proportions des espaces. Ainsi, tous les murs et plafonds du rez-de-chaussée sont blancs et n’expriment ainsi aucune matérialité, tandis que le parquet en chêne donne une continuité tout au long du parcours intérieur. Au fur et à mesure que l’on monte dans les étages et que l’on va vers des espaces plus privés, les matériaux se font plus présents, avec les dalles pleines en sapin qui s’expriment de manière beaucoup plus forte. Jusqu’à l’espace sous les toits, plus introverti, où sols et plafonds sont en sapin.