Mandat privé

Réalisation | 2018 - 2021
Budget | CFC2-4 - 360'000

Extension d’une villa ouvrière des années 40, qui fait partie d’un ensemble protégé de maisons toutes identiques destinées initialement aux ouvriers des CFF.

La maison, qui ne pouvait être démolie, avait à l’origine un seul étage habitable et un niveau inférieur composé d’une cave et d’un garage. L’accès aux deux étages se faisait par l’extérieur.

Le projet crée une chambre et un studio au niveau inférieur, ainsi qu’un nouvel espace d’entrée qui regroupe les circulations verticales et donne accès aux deux niveaux de la maison. Afin d’avoir une hauteur suffisante pour la création d’espaces habitables, le sol du niveau inférieur a été excavé. Certaines fenêtre ont également été ajoutées ou agrandies. 

La hauteur gagnée dans la chambre et le studio a été réalisée en béton poncé, pour garder la trace du niveau initial. Le sol de la chambre et du studio est également en béton poncé, tout comme ceux des espaces de circulations et de l’espace d’entrée.

En contraste avec le béton utilisé au sol et au bas des murs de la chambre et du studio, l’espace d’entrée a été réalisé en ossature bois. Les revêtements intérieurs et extérieurs de cet espace sont également en bois. Ses façades, réalisées en bois brûlé, se distinguent ainsi du volume original de la maison.