Le projet met l’accent sur les espaces de distribution et les espaces communs pour favoriser les interactions entre les habitants. Il vise également à offrir à tous les appartements, quelque soit leur taille, des séjours orientés au sud avec des hauteurs généreuses.

Dans ce but, la distribution de tous les appartements se fait par une coursive, orientée sur la cour de l’îlot. On accède ainsi à tous les appartements à travers des espaces extérieurs qui servent à la fois d’espace d’entrée et de terrasse. La transition entre ces espaces qui sont des prolongements extérieurs des séjours et la coursive en elle-même est marquée par des vides côté façade ainsi que par un changement au niveau du détail de sol (sens des lames).

Ces vides permettent également d’amener plus de lumière au niveau des terrasses.

Plus qu’un simple espace de distribution, la coursive est ainsi un espace commun pour chaque étage, qui favorise les interactions entre les habitants.

 La différence de hauteur entre le côté nord et le côté sud du bâtiment se retrouve au rez-de-chaussée. Elle permet de donner une hauteur plus généreuse aux espaces de rencontre pour les habitants (local commun, atelier de bricolage, buanderie,…) qui sont orientés sur la cour sur laquelle ils peuvent trouver des prolongements, tandis que les caves et locaux pour vélos ont des hauteurs standards.

 Les escaliers extérieurs aboutissent au dernier niveau sur une terrasse commune pour les habitants.

L’adjonction de demi-étages côté nord permet à la fois de densifier la partie nord du bâtiment et ainsi de concentrer les 57 logements sur seulement cinq niveaux, mais également d’avoir une hauteur de … m au niveau de tous les séjours.

En coupe, on alterne ainsi deux types de typologies : des appartements sur un seul niveau, et des appartements avec un deuxième niveau côté nord.